La voie positive et la voie négative

Un monde duel comme Mère Terre est un monde qui accueille les deux voies d'évolution possible. C'est-à-dire la voie positive et la voie négative. 
Un monde en évolution n'accueille pas forcément ces deux voies d'évolution en même temps, ce peut être un monde à tendance positive ou à tendance négative. 
Mère Terre est originellement un monde à tendance positive, mais qui s'est fait colonisé par des êtres évoluant sur une voie négative. 
Lorsque ces Âmes sont arrivées sur Terre, elles ont apporté des connaissances sur leur voie d'évolution, créant ainsi une influence au sein de l'Humanité.
Les nouvelles informations sur le pôle opposé ont imprégné de plus en plus la conscience collective et c'est ainsi que Mère Terre est progressivement devenue un monde duel.
C'est donc l'absence de connaissance sur l'autre voie d'évolution qui caractérise un monde comme étant à tendance positive ou à tendance négative. 
Dans un monde à tendance positive, la voie d'évolution négative n'est pas connue, non pas qu'elle ne peut pas exister en ce monde, mais qu'il n'y a en celui-ci aucune information quant à son existence.
Comme expliqué, la réalité a deux facettes, l'Amour et la Lumière, le pôle négatif/féminin et le pôle positif/masculin, qui sont indissociables, à l'image d'une pile.
La voie positive et la voie négative constituent simplement deux possibilités d'intégration de la réalité.

Une voie d'évolution positive signifie que les êtres intègrent la réalité du négatif vers le positif, ils partent donc de la polarité négative, de l'Amour, de l'Absolu, pour aller vers le positif, vers la Lumière. C'est une voie d'évolution positive puisqu'elle tend vers cette polarité.
Les êtres qui évoluent à travers une voie négative partent quant à eux de la nature relative de la réalité, de la Lumière, pour aller vers le négatif, vers l'Amour. C'est donc une voie d'évolution négative, puisqu'elle tend vers cette polarité.
Que cela soit pour l'une ou l'autre voie, les êtres ne peuvent reconnaître la réalité dans sa nature réelle en ce début de voie, ce n'est qu'à la fin de leur voie d'évolution respective qu'ils ont la possibilité de réaliser la réalité sans plus aucunes distorsions. 
La distorsion de l'Amour est l'aspect émotionnel, la distorsion de la Lumière est le pouvoir personnel.
Les êtres plus sensibles sont attirés par l'Amour via sa distorsion émotionnelle et dans le rejet de la Lumière de par sa distorsion qui est le pouvoir personnel.
C'est le contraire pour les êtres qui ont des tendances naturelles à l'absence de sensibilité, qui sont attirés par la nature relative de la réalité, la Lumière, via sa distorsion qui est le pouvoir personnel et dans le rejet de l'Amour de par sa distorsion émotionnelle. 
Les distorsions de la réalité permettent le principe d'attraction/répulsion, et ainsi aux êtres de raffermir leur choix d'engagement avec une voie d'intégration plutôt qu'une autre.
À mesure que l'être progressera dans sa voie, le principe d'attraction/répulsion évoluera de sorte que l'équilibre avec l'autre pôle puisse s'effectuer. Par exemple, plus l'être progressera dans une voie positive, plus il finira par être davantage attiré par la Lumière et la Connaissance lui étant propre, l'attraction pour l'Amour diminuera et augmentera pour la Lumière permettant ainsi un équilibrage parfait entre les deux pôles de la réalité.


Les êtres qui évoluent dans une voie de nature positive ne sont pas à la recherche d'un principe absolu à partir de la personnalité, ils savent dès le début de leur chemin que ce principe les constitue fondamentalement, et qu'il suffit pour eux d'ouvrir leur cœur et de s'abandonner à ce qu'ils sont de manière essentielle.
Ces Âmes ont connaissance dès le début de leur voie d'évolution que la finalité de leur chemin d'apprentissage est de nature absolue et parfaite.
Ainsi, ces Âmes croient dès le départ en l'existence d'un principe subtil existant au-delà du principe du corps physique et de personnalité, c'est la singularité ou le Soi, appelé également la Conscience ou l'Amour dans l'expérience humaine, qui est sa véritable nature et qui n'est pas une personnalité.

À l'opposé des êtres évoluant à travers la voie négative, qui eux rejettent l'existence d'un principe absolu au-delà du corps et de la personnalité.
Ceux-ci considèrent le corps/personnalité comme étant la seule réalité existante et donc comme étant ce qui les constitue, ils vont donc évoluer par le fait de grandir en pouvoir à partir de ce qu'ils pensent être, c'est-à-dire de la personnalité, jusqu'à ce que leur pouvoir personnel tende vers l'Absolu.

Ils vont donc partir du plexus solaire, autrement dit de l'identification au corps/personnalité, qui est de nature relative, pour aller vers l'Amour, le principe absolu.
Comme expliqué, les êtres qui évoluent à travers la voie positive n'ont pas besoin de prétendre à l'Absolu, puisque ce principe constitue la base de cette voie, par le fait d'ouvrir son cœur et de l'accueillir en soi.
C'est la voie à partir du centre énergétique du cœur, dont l'ouverture offre dès le commencement un contact avec le principe absolu et divin, bien qu'un temps soit nécessaire ensuite pour que l'Amour se dilate et devienne de plus en plus vivant dans le corps incarné. 

                                   

                                   Jésus est un exemple dans l'histoire de l'Humanité, il représente le chemin à partir du                                             cœur, la voie de l'Amour, la voie positive.
                                   C'est le système pyramidal inversé qui était confronté à l'époque au système pyramidal,                                         présent chez les Romains notamment. 
                                   Jésus était une singularité née, une Source de l'Absolue, évoluant donc au-delà                                     .                de la dualité, dans l'Unité. 
                                   Une singularité née perçoit l'Amour indissociable de la Lumière et donc le système positif                                      indissociable du système négatif.
                                
                                   

La voie positive n'est pas une voie où le pouvoir personnel est recherché, car cela reviendrait à renforcer le principe de personnalité, produisant donc l'effet contraire de ce qui est recherché à travers cette voie d'évolution, c'est-à-dire l'abandon de la personnalité.
Qui plus est, l'être qui évolue à travers cette voie n'a pas besoin de rechercher ce même pouvoir, puisque de par la voie positive, qui n'occulte pas la Connaissance, il sait dès le départ qu'il est tout ce qui existe, qu'il est fondamentalement cet Absolu, que c'est sa véritable nature.
Il n'est donc pas à la recherche de ce pouvoir à partir de la personnalité, mais dans une optique d'abandon de celle-ci afin d'incarner sa nature fondamentale, autrement dit l'Amour, qui est absolu. Il n'existe pas de pouvoir à partir de la personnalité qui puisse être absolu, seul le pouvoir de l'Amour est absolu.

Comme il l'avait déjà été expliqué dans les écrits précédents, l'être qui évolue sur une voie négative est limité dans son accroissement du pouvoir personnel, et notamment lorsque celui-ci arrive au sommet de son système d'évolution. Si celui-ci souhaite pouvoir continuer son évolution, il doit remettre en question l'intégralité de ce système basé sur l'absence de sensibilité et un pouvoir toujours plus grand à partir de la personnalité.
Lorsqu'il arrive au sommet de la pyramide, l'être n'a donc pas d'autres choix que de revenir dans le cœur, permettant ainsi d'offrir le principe de sensibilité et le déplacement de sa conscience du plexus solaire au centre énergétique du cœur. Ce n'est qu'après cela qu'il lui est alors possible de transcender la relativité, et d'accéder à l'Absolu.

Les êtres sur une voie positive évoluent à partir du centre énergétique du cœur, ce qui implique des pratiques allant dans le sens du relâchement et de l'ouverture, permettant l'expansion de l'Amour et de la Lumière. Les êtres sur la voie positive posent et maintiennent leur conscience au niveau du cœur.
Les êtres sur une voie négative évoluent à partir du centre énergétique du plexus solaire, ce qui implique des pratiques allant dans le sens de l'aspiration et de la concentration, permettant ainsi d'accroître leur pouvoir personnel. Les êtres sur la voie négative maintiennent leur conscience au niveau du plexus solaire.
C'est le système pyramidal et pyramidal inversé, qui sont deux systèmes d'évolution coexistant dans un monde duel. L'évolution à travers le système pyramidal est de plus en plus condensée, de la base jusqu'à la pointe, à l'opposé du système pyramidal inversé, qui est de plus en plus dilaté, de la pointe jusqu'à la base. 

La pointe constitue le contact avec la réalité, qui est dans le cœur, la voie positive commence donc avec ce contact avec la réalité, avec l'Amour, la voie négative se sépare de l'Amour jusqu'à la fin du chemin d'évolution, jusqu'à la pointe de la pyramide. Les êtres sur la voie négative ne pratiquent l'Amour qu'envers eux-mêmes, d'une manière qui soit relative.

 

 

 



 

 

Le système d'évolution négatif entraîne des conséquences telles que la domination, la conquête, le rapport de force, la colonisation, le secret, la culture de l'intelligence cérébrale, le mensonge, la tromperie, la manipulation, afin que les êtres en cette voie puissent parvenir à leurs fins. 
Ce sont des termes que l'Humanité connaît bien de par son passé obscur, comme par exemple la colonisation, et notamment au sein des pays où les populations évoluaient sur une voie positive, comme en certaines régions d'Afrique ou d'Amérique (les indiens d'Amérique, les Mayas etc...) et qui ont été colonisés, jusqu'à parfois être pillés de leur richesse, réduits en esclavage ou chassés.
Cela a encore lieu actuellement sur la planète, comme expliqué, Terre mère est un monde colonisé par des êtres évoluant sur une voie négative, c'est un monde globalement réduit en esclavage. 
Le système d'évolution positif entraîne quant à lui des conséquences telles que l'unité, la vérité, la liberté, le partage, la culture de la sagesse et de l'intelligence du cœur, l'entre-aide/le service envers autrui, la bienveillance, la confiance, la compassion, l'amour, afin de permettre des conditions de vie harmonieuses et qui soient propices à l'évolution de l'ensemble des singularités.
C'est un système lumineux, qui profite à tous les êtres d'un monde en évolution, à l'opposé du système négatif, qui est un système obscur ne profitant qu'à une poignée d'êtres, au détriment du reste.

Dans l'histoire de l'Humanité, le système positif a souvent été entretenu à travers des philosophies ou des religions. Bien que s'écartant avec le temps des principes universels, ces dernières auront été durant ce cycle d'évolution un rempart puissant afin de limiter l'influence et l'emprise du système négatif. 

Les êtres évoluant sur une voie positive ont l'Amour en commun, qui est la vérité fondamentale et qui constitue un pouvoir d'Unité universel.
L'ouverture du cœur relie et rapproche naturellement les êtres en eux, cela créer un lien fort et un esprit de fraternité naturel. Dans une voie positive, ce principe d'unité et d'amour entre les êtres permet de combler le sentiment de séparation d'avec l'Amour, cela jusqu'à l'union. 

La fraternité est aussi un principe qui peut se retrouver dans certaines loges négatives. C'est une fraternité qui se construit à partir d'une distorsion de la réalité, qui est la personnalité, c'est donc une fraternité qui est susceptible d'être moins véritable/authentique, ainsi que plus relative et instable. 


Comme évoqué plus haut, la Connaissance est partagée dans une voie d'évolution positive, celle-ci ne sert pas à s'élever au-dessus des autres, mais à aider les autres Âmes à s'éveiller à leur tour et à évoluer. La Connaissance alimente ici l'harmonie et l'Unité, l'esprit d'entre-aide à partir du cœur. 

C'est le contraire dans un système négatif, où la Connaissance est gardée secrète et cloisonnée, les êtres qui évoluent en cette voie ont accès à la Connaissance à mesure qu'ils grimpent les échelons de la pyramide. Cette manière de fonctionner permet à celui qui se situe dans un échelon supérieur de garder un certain avantage sur celui qui se situe à l'échelon inférieur, par le fait d'avoir une Connaissance que l'autre en dessous ne possède pas. La Connaissance constitue un pouvoir dans cette voie et permet de dominer ceux qui l'ignorent, elle est utilisée pour s'élever au-dessus des autres et gagner en pouvoir personnel. 
Dans l'histoire de l'Humanité, cette voie d'évolution est notamment pratiquée à travers des clubs/loges privées ou des sociétés secrètes.
Cette voie se basant sur le relationnel, les êtres sont souvent initiés à cette voie d'évolution à travers des milieux professionnels, milieux qui s'inspirent de ce genre de système, mais à une échelle plus réduite.


En cette fin de cycle, il est possible que l'être ait accès aux deux types d'informations, c'est-à-dire celles introduisant à la voie positive et celles introduisant à la voie négative. Il est possible que celui-ci oscille entre ces voies d'intégration possible sans pour autant encore faire un choix significatif pour l'une ou l'autre voie.
Lorsque l'être approche du passage du centre énergétique du cœur, il commence à s'éveiller davantage à ces deux voies/systèmes d'évolution, si celui-ci souhaite pouvoir continuer son évolution en des densités supérieures, il doit faire un choix d'engagement significatif pour l'une d'entre elles. 
Certaines singularités sont déjà très affirmées dans leur choix de voie d'évolution, elles savent très rapidement ce qui leur convient le mieux afin d'évoluer, que cela soit pour la voie positive ou la voie négative. 
Ces Âmes ont souvent une forte répulsion envers l'un ou l'autre système, ce qui les conduit naturellement à s'intéresser à la voie opposée, qui leur convient davantage. 
Par exemple, il est possible que dès le jeune âge l'être ait une répulsion intense envers le système pyramidal, qu'il perçoit comme étant la racine du mal du fait des notions de pouvoir qui lui sont propres.
Ces singularités peuvent être plus sensibles, mais aussi plus conscientes et plus mûres intérieurement, ou cela peut être des singularités de densités supérieures incarnées en ces densités inférieures, qui se retrouveront plus tard par le processus d'activation de l'ADN. 
Pour d'autres Âmes, c'est un processus plus lent, leur choix se construit progressivement, à mesure qu'elles expérimentent la vie et qu'elles saisissent les subtilités qui existent entre la voie positive et la voie négative. 
Quoi qu'il en soit, tant que l'être ne fait pas un choix pour l'une ou l'autre voie, il stagne dans son évolution et doit recommencer le cycle de la densité du plexus solaire. 
Il est également possible que l'être ne soit pas encore en capacité de recevoir les énergies de la densité supérieure ou tout simplement qu'il n'aspire pas à évoluer pour le moment.
Le choix d'évoluer sur la voie positive doit être naturel et sincère afin de porter ses fruits, si cela n'est pas le cas, c'est-à-dire si cela est forcé ou résulte d'une influence extérieure, le manque de sincérité compromet l'intégration de la réalité.

Mère Terre redevient quant à elle un monde à tendance positive après ascension. Les êtres qui ont choisi une voie d'évolution positive, caractérisée par l'ouverture du centre énergétique du cœur, vont continuer leur évolution avec celle-ci.
Comme déjà expliqué, les autres Âmes seront transférées dans un monde qui correspond à leur niveau/voie d'évolution. 


Avec tout mon Amour.
Maxime

téléchargement.jpeg