Un paradigme à partir du cœur 

Le passage dans une nouvelle densité implique des fonctionnements nouveaux, un changement profond par rapport à la densité précédente. Il est possible de parler de nouveau monde, ou encore de nouvelle densité, car ce passage dans une nouvelle densité implique à lui-seul la transformation de la société. 

Cette transformation est une conséquence naturelle de ce changement de densité, qui lui-même est un principe naturel lorsque les êtres sont suffisamment prêts et évolués pour le permettre. 

La Conscience évolue sans cesse, tout cela est régit par des lois, des principes universels et naturels, chaque densité de conscience offre des possibilités d'expériences différentes, les expériences s'enrichissent et deviennent plus vastes à mesure que cette Conscience évolue. 

L'objectif primordial des Âmes à travers l'expérience Humaine est l'accomplissement spirituel, cela s'effectue selon un certain rythme, à travers différentes densités initiatiques, qui permettent la formation progressive d'une expérience de la liberté. 

La naissance d'une expérience de la liberté ou encore la réalisation de soi, est le but du cheminement intérieur, cette expérience est d'abord rendue possible grâce à une ouverture du cœur, c'est cette ouverture qui permet le contact avec la réalité, qui est au-delà du temps et de l'espace. 

C'est à partir de cette densité du cœur que ce nouveau paradigme va être construit, le passage en cette nouvelle densité va naturellement entraîner un changement d'état d'esprit, un état d'esprit qui va être en phase avec cette nouvelle densité d'évolution.

L'état d'esprit de cette nouvelle densité est relativement simple, mais peut nécessiter paradoxalement un enseignement compte tenu de la complexité de certains programmes et conditionnements relatifs à l'expérience Humaine.

Toute la complexité mentale et émotionnelle de l'ancienne densité va devoir être progressivement abandonnée, celle-ci va être purifiée et harmonisée, afin de se recentrer pleinement sur sa véritable nature, c'est en quelque sorte un passage de la tête au cœur.
Ce qui est demandé en cette nouvelle densité est simple et en même temps peut être empreint de difficulté, simple cela parce qu'il suffit simplement de relâcher intérieurement tout ce à quoi l'être s'identifie en temps normal, c'est-à-dires les pensées, les croyances, les émotions, ce relâchement permet de revenir dans le cœur, dans la Conscience, et difficile parce que l'identification a souvent été tellement forte, que des liens profonds avec ces énergies mentales ou émotionnelles se sont formés, rendant le processus plus délicat et inconfortable.

L'ouverture du centre énergétique du cœur conduit inéluctablement à un retour à l'essentiel, que cela concerne directement l'être, ou ses expériences de vie. 

Cette ouverture permet progressivement d'être nourrit autrement, en s'ouvrant et en prenant conscience qu'il existe une dimension spirituelle à la vie, qui est l'Amour, le principe divin. 

Cela remet littéralement en question le sens de la vie, la véritable nature de l'être, et ouvre sur de nouvelles perspectives et manière de vivre.

À mesure du chemin, cette réalité d'Amour va être de plus en plus vivante et nourrissante pour l'être, permettant à celui-ci de gagner en indépendance intérieure et de se délivrer de ce qui autrefois pouvait le contraindre dans son expérience de la vie. 

Par exemple, les peurs limitent souvent l'expérience de la vie, à l'opposé de la foi, ou encore de la confiance, qui permet de vivre plus confiant, élargissant de ce fait les possibilités d'expériences, le cheminement à partir du cœur est un chemin de foi, qui est un puissant moyen de dépasser ses propres peurs. 

La culture de l'Amour va progressivement éteindre les désirs mentaux et émotionnels, qui sont des désirs distordus, ceux-ci ne peuvent offrir une satisfaction complète ou absolue. 

L'ouverture du cœur est un rappel direct au désir du cœur, qui sont propices pour ce qui est de mener l'être à l'authentique épanouissement et à la complétude. 

C'est un moment où le regard doit se tourner vers l'intérieur, vers la Source de tout ce qui est, qui est celle de soi-même finalement.
Il est question de s'abandonner dans le cœur, permettant ainsi à l'Absolu de prendre place et de balayer littéralement tout ce qui n'est pas sa nature réelle. 

Un paradigme à partir du cœur est un paradigme où l'intelligence évolue également, l'intelligence lumineuse et silencieuse du cœur remplace progressivement la réflexion de la personnalité, qui est plus cérébrale. 

Le principe de personnalité n'est pas soi, c'est un véhicule de croyances auquel l'Âme ou l'aspect singulier s'identifie, réfléchir à partir de ce principe revient à réfléchir cérébralement. 

La manière de fonctionner du principe de personnalité constitue à rechercher des réponses à ses questions, à comprendre la réalité d'une manière cérébrale, cependant, les vraies réponses se trouvent dans le cœur, elles font partie intrinsèque de soi-même, s'abandonner à son essence est donc la meilleure option pour éteindre le doute et le questionnement.

Du point de vue de la personnalité, les réponses peuvent satisfaire le mental quelque temps, et puis de nouvelles questions finissent par refleurir sans que cela ne s'éteigne vraiment. 
L'être ne trouve pas la paix véritable ici, car son mode de fonctionnement sollicite la tête plutôt que le cœur, ou autrement dit le principe de personnalité plutôt que son essence véritable, la Conscience. 

Le cœur n'est pas dans les preuves, il est dans l'expérience directe, sans intermédiaire, contrairement au mental/personnalité, dont le fonctionnement peut être de prouver à tout prix qu'il a raison, ou encore d'être sans cesse à la recherche de preuves ou de réponses.
La Connaissance peut être exprimée par des mots, mais elle est fondamentalement bien plus que cela, c'est la  Lumière, qui est soi, et cette Lumière s'incarne et se vie, celle-ci se révèle du silence du cœur, qui est plein et en lequel la Connaissance est contenue. 

L'être réalisé spirituellement ou avancé dans son chemin est savant non pas parce qu'il a accumulé un certain savoir mental, mais parce que ce dernier incarne ce qu'il évoque, c'est instantané. 

Le passage dans le cœur est donc un changement progressif de la manière de fonctionner, qui autrefois était plus mentale, plus cérébrale, plus distordue.
Il est ici question de revenir au cœur, où les choses sont vécues directement et non plus conceptualisées mentalement, ou approchées d'une manière cérébrale.

Il s'agit d'incarner progressivement la Lumière de la Connaissance, en s'abandonnant avec confiance à celle-ci. Lorsque la spiritualité se pratique et se vit avec le cœur, elle peut alors devenir un principe vivant et pleinement censé, et non plus un principe mécanique et mental, dépourvue de vrai sens et de passion.

À mesure que la Lumière va être incarnée, le doute va se dissiper, et la foi va grandir, permettant progressivement de ne plus vivre ces états de peur et de doute qui existent dans les débuts de l'ouverture du centre énergétique du cœur.

La Lumière est intelligente, c'est soi-même, l'intuition naît de cette Lumière, faire confiance à cette intelligence du cœur c'est revenir directement à l'instantanéité, c'est brûler les intermédiaires pour revenir directement au moment présent, à son essence véritable. 

Une valeur fondamentale de cette nouvelle densité est le respect, et dans un premier temps le respect de son propre corps, le corps physique n'est pas une "poubelle", c'est un temple sacré en lequel l'Âme se recueille.

Prendre conscience de l'importance de l'alimentation est essentielle dans ce nouveau paradigme, ce respect témoigné de par un mode de vie plus sain est vibrant, cela va non seulement favoriser la bonne santé physique et mentale, mais également l'éveil spirituel. 

L'acte de respect est puissant d'un point de vue vibratoire, il est plus profondément une révérence au Divin qui est toute chose. Cela est redonner le caractère sacré à la vie, il peut être dit que lorsque l'être va dans ce sens, il s'élève vibratoirement, il cultive la Conscience du Divin en toute chose. 

La nourriture naturelle et spirituelle est bonne pour le corps, l'âme et l'esprit, elle régénère pleinement les cellules, celle-ci guérit et offre une santé durable et profonde.  

En nourrissant la Lumière de sa véritable nature et en prenant soin de lui, l'être renforce son système immunitaire et se protège d'éventuelles maladies, bien des êtres témoignent aujourd'hui de l'importance capitale de l'alimentation pour la santé, mais aussi du pouvoir quantique de la Lumière qui joue un rôle important pour ce qui est de préserver l'être globalement.

La négligence et la désacralisation a été profonde en l'Humanité, tout cela n'a pas favorisé l'évolution spirituelle des êtres, les pratiques ou comportement à taux vibratoire bas ont plongé une partie de l'Humanité dans une profonde léthargie et inconscience. 

Cette nouvelle densité favorise le fait de réinstaurer des valeurs comme le respect et la gratitude, à reconsidérer la vie avec valeur, c'est tout simplement reprendre conscience du cadeau sacré qui est offert ici, de la beauté profonde de celui-ci, la vie peut alors nous sourire, car nous en reconnaissons la valeur et la beauté, nous lui sommes ouvert et reconnaissant.

La nature a également souffert en ce cycle, l'ouverture du centre énergétique du cœur est aussi un moment de profonde reconnexion avec la nature.
Le contact avec la nature est essentiel pour la bonne santé de l'être Humain, c'est un facteur dont l'absence a nourri des états de dépression ou de troubles psychologiques en l'Humanité.

La nature fait du bien, elle est ressourçante, vibrante, elle nourrit en profondeur, sa beauté remplit de joie, ses vertus sont innombrables ce qui donne de la matière à l'étude.

Les êtres ont naturellement tendance a accorder une importance capitale à la nature dans cette nouvelle densité, il ne s'agit pas pour autant d'être dans la restriction et la punition bête et méchante, mais dans la pédagogie bienveillante et la responsabilisation de chacun, il est question de sensibilisation et de conscience, d'éduquer avec passion quant à l'importance d'un environnement sain et préservé, mais aussi d'une nourriture vivante et naturelle. 

Le deuxième point est bien évidemment le changement de technologie, ce changement est capital, les technologies dominantes de l'Humanité ne sont pas en phase avec cette nouvelle densité, celles-ci ne sont pas suffisamment respectueuses de la nature et entravent les conditions de vie des êtres vivants. 

Certains travaux ainsi que de nombreuses technologies propres ont été occulté et n'ont pas été mises en avant durant le cycle précédent, et notamment pour certaines raisons, comme le fait de ne pas nourrir certains intérêts personnels. Cependant, la densité du cœur est une densité qui ne s'axe plus sur les intérêts personnels, elle n'implique plus la compétition, le secret, le fait de se positionner au-dessus des autres, c'est une densité qui réintroduit des valeurs d'unité, comme le partage, l'égalité, le service envers autrui, tout ce qui peut aider à l'évolution ou au bien être des êtres n'est plus un business ou encore réservé à une poignée, mais mis à disposition de bon cœur à chacun.
Cette transition en Mère Terre se fait bien évidemment progressivement, ce sont des années de mise en place, il est davantage question de ce que sera pleinement ce nouveau paradigme après un certain temps de montée vibratoire et d'éveil. Cela n'empêche cependant pas que certains êtres vivent déjà ce nouveau paradigme, et cela même depuis déjà plusieurs années en réalité, celui-ci n'est pas qu'une question de changement extérieur, comme expliqué, c'est d'abord et avant tout un changement d'état d'esprit, la transformation de la société qui en découle n'en est qu'une conséquence naturelle et évidente.  C'est en changeant d'état d'esprit que l'on peut changer le monde en profondeur, chacun peut ainsi participer à son échelle à se changement, cela juste en faisant évoluer son état d'esprit, en ouvrant son cœur au Vivant.

 

Cette évolution quantique est tout à fait naturelle arrivé à un certain niveau de maturité intérieure, s'élever en des densités plus épurées est une suite logique pour les Âmes de cette densité vibratoire ayant acquis une évolution le permettant. 

Cette aspiration dépend de chacun, chaque être à son propre chemin et évolue à son rythme, chaque Âme à sa propre vibration, chaque être est unique, tout simplement.

Il n'existe pas de choisi ni d'élu, si certains êtres s'éveillent actuellement plus que d'autres cela est seulement parce qu'ils en ont le potentiel en leur cœur, qu'ils sont suffisamment mûres et prêts pour cela, cet éveil est un principe naturel. 
Qui plus est, lorsqu'un monde en évolution arrive en fin de cycle, un appel d'Âmes se créer, ce qui favorise l'incarnation d'Âmes suffisamment évoluées pour passer dans une densité supérieure, cet éveil est donc normal pour elles dans l'incarnation, elles étaient prédestinées à cela de par leur évolution. 

 

D'une manière évidente, ce changement de densité implique de revenir à plus de simplicité, à une consommation vitale et essentielle, cette nouvelle nourriture du cœur permet de se détacher naturellement de certaines dépendances, de les rendre obsolètes, la joie simple mais profonde que procure ce début d'éveil est libératrice, elle ouvre sur une manière de vivre plus nourrissante et enrichissante, l'ouverture du cœur renoue aussi les liens brisés, et notamment envers la nature ou les Âmes directement. 

Cette densité du cœur est réellement l'entrée dans un cercle vertueux, cette ascension est salvatrice, elle permet de revenir dans le bon sens, dans l'évidence, tout redevient fluide et de là peut découler une réelle harmonie de vie. Tout redevient plus simple et facile lorsque la vie est vécue à partir du cœur, cela permet de renouer avec l'essence même de la vérité, de soi-même, et en même temps cela ouvre sur l'Amour ou autrement dit l'Unité. À partir de ce cœur, les êtres se ressentent et se reconnaissent naturellement, cette ouverture est une connexion à ceux et celles qui vivent également cette ouverture du cœur.
De là peut alors se construire une véritable fraternité, c'est aussi depuis cet espace sacré du cœur que l'Unité en toute chose va pouvoir être reconnue.
Cette ouverture en commun permet progressivement l'expression réelle de l'Amour, qui ne demeure plus ici un principe mental ou émotionnel, mais un pouvoir unifiant, qui respire grâce à l'échange de cœur à cœur. L'Amour est ainsi libre, non-conditionné, non récupéré, il n'est plus conditionné par des croyances, mais vécu directement à partir du centre énergétique du cœur.
L'Amour se laisse vivre et se laisse respirer, sans qu'on n'en vienne à chercher à le contrôler, à l'emprisonner dans des concepts mentaux ou émotionnels, l'Amour est l'essence même de la liberté, c'est le vide qui embrasse toute chose.
C'est ainsi que pour vivre l'Amour il est question dans un premier temps de relâchement, d'abandon, de lâcher prise, où l'on permet à la réalité de se déployer et de devenir vivante en nous-même, nous pouvons alors sortir progressivement de la lutte et de la survie, en nous ouvrant à la réalité d'Amour, qui est vivante et qui demeure un principe de ressource infinie. 

Le changement de comportement est tout à fait naturel lorsque l'être approche du passage dans cette densité. L'être ressent en lui qu'il est temps de passer à autre chose, de s'ouvrir sur la dimension spirituelle de la réalité autrement dit sur l'Amour, le principe absolu. La planète peut ainsi redevenir au même instant une véritable Terre d'accueil, un environnement favorable à la vie et à l'épanouissement de chacun.

Le déchaînement de la nature en Mère Terre n'est que le résultat du comportement des Hommes en celle-ci, c'est un reflet direct des actions et des états intérieurs des êtres Humains. Tout cela est corrélé, un environnement peut donc devenir infernal ou paradisiaque, selon ce qui est semé, comme par exemple le respect ou le non-respect, la conscience ou l'inconscience, l'harmonie ou la chaos, le calme ou l'agitation..​.

De plus en plus d'êtres ont également conscience que les récentes activités volcaniques ou les diverses catastrophes jouent un rôle d'avertisseur, qu'il est temps désormais pour l'Humanité de changer de paradigme, un paradigme qui soit en accord avec le cœur. 

Ce nouveau lendemain s'ancre dans la réalité, l'Amour devient ainsi la base de ce nouveau paradigme, c'est à partir du cœur que les croyances vont pouvoir s'abandonner, pour laisser place au vivant ainsi qu'aux principes universels qui en découle et qui régissent la vie et l'évolution. 

Ces principes découlent naturellement du cœur, ce ne sont pas des croyances mentales, ce sont des principes qui se vérifient en vivant de soi-même la réalité. Ce sont des principes naturels, qui permettent l'harmonie et l'épanouissement de chacun, sans nourrir des états de dualité ou encore contraindre autrui. 

Les principes universels naissent de l'Unité, réinstaurer ses principes a donc un pouvoir unifiant, ils rassemblent en leur vérité universelle.

Ce nouveau paradigme ne naît donc pas de principes ou de croyances personnelles, il n'est pas le fruit d'une idéologie elle-même associée à une poignée de personnes, celui-ci se construit ancré dans l'Amour et la Lumière, autrement dit depuis l'origine de tout ce qui existe, qui transcende le concept mental/personnalité.

C'est en Dieu, en la Conscience, en l'Absolu, en l'Universel, qui est dans le cœur et qui constitue la nature véritable de chacun. En effet, chaque être est né de l'Absolu, de la Source unique, chaque être est une forme unique de cet Absolu, de cet Amour. 

Dans un tel monde, construire un paradigme à partir du cœur passe aussi par le fait de ne plus nourrir ce qui n'est pas en phase avec ce même cœur.
C'est ne plus s'attarder sur ce qui nourrit des forces contraires ou plus distordues, il est donc question d'un relâchement, où l'attention ne s'attarde plus sur ce qui ne va pas dans le sens de cette nouvelle réalité. La matrice à ses propres stratégies pour conserver les individus à l'intérieur, tout n'est qu'un jeu de manipulations bien huilées dont les fruits permettent de la nourrir et d'y maintenir les esprits en son sein. Cela ne signifie pas pour autant que l'on se met forcément à fuir, mais que notre état d'esprit est détaché et que les yeux restent tournés vers le cœur, vers l'intérieur.

En nourrissant cet espace du cœur, qui un espace de paix, il est possible de prendre progressivement conscience de ses propres mécanismes réactionnaires, des flux mentaux et émotionnels qui ne sont finalement pas nous-même, mais auxquelles nous étions identifié autrefois. 

Ce sont ces mécanismes/réactions qui peuvent potentiellement servir de nourriture énergétique, c'est pour cette raison que le fait de rester confiant et ancré dans le calme est un principe important en spiritualité.

Chaque pas de Conscience est également un nouveau pas vers la liberté, ou la délivrance, par le fait que la Conscience dissout tout ce qui empêche son expression réelle, mais aussi, plus le cœur s'ouvre, plus il est possible d'y voir clair, de comprendre les choses avec plus de recul et de sagesse, avec plus de hauteur.

En restant dans le cœur, nous nous créons une bulle de protection, ce qui permet progressivement de vivre sans que les circonstances extérieures ne puissent nous toucher, ou encore puissent entraver notre liberté, notre paix ou notre joie. Cela permet de ne plus vivre au premier degré, avec un détachement naturel, tout en en étant nourri de l'intérieur, de par l'accueil de l'Amour, d'où peut découler une véritable complétude.

L'authentique autonomie se construit donc ici, à l'intérieur, en nourrissant la Conscience, qui est soi, sa véritable nature, jusqu'à l'incarner complètement et voler de ses propres ailes. 

 

Un paradigme à partir du cœur est un système vertueux, c'est un système qui profite à chacun plutôt qu'à une poignée d'êtres, chaque être peut s'enrichir et se développer grâce aux échanges et aux partages, donner sans l'attente d'un retour, simplement de par la joie profonde que cela procure, cette dévotion nourrit et élève, elle dissout toutes les distorsions de la réalité. 

Lorsque tout est fait avec Amour, par Amour, pour l'Amour, alors nous recevons puissamment en notre cœur, la nourriture reçue est pleine, complète, elle nourrit pleinement, cela au point d'éteindre tous désirs mentaux.

Ainsi, et à mesure que nous nous ouvrons, nous finissons par ne plus dépendre de circonstances extérieures pour être nourri, peu importe les restrictions, les pénuries quelles que soient leur forme qui sévissent à l'extérieur, l'Amour nous embrasse et donne de sa nature infinie pour que nous ne manquions plus de rien. 

C'est une ouverture complète sur l'Amour, où l'on se doit d'oublier notre égo, en le laissant se résorber dans le divin Amour, dans le grandiose d'où tout naît, et dont la nature se rencontre en notre for intérieur, en notre propre cœur.

De mon Amour.

Maxime.