Renouer avec sa véritable nature

L'Humanité sort d'une profonde ère de déconnexion avec l'aspect divin et sacré de la réalité, une déconnexion d'une plutôt longue durée, où durant celle-ci les croyances et l'inconscience qui lui est propre ont régné en maître. Un monde ne peut être vraiment harmonieux si les êtres ne se connaissent pas eux-mêmes, s'ils ne connaissent pas leur véritable nature, cela ne permet pas de reconnaître l'Amour en toute chose.
Lorsqu'un être se connaît, il reconnaît naturellement aussi les autres, il reconnaît l'Unité de toute chose et de par ce fait ne vit plus en dualité avec tout ce qui est, car il a reconnu sa véritable nature, qui n'est pas différente de ce que sont les autres aussi et de ce qu'est la Création. Cette connaissance n'annule pas le principe d'unicité ou de singularité, qui nous caractérise en tant qu'être unique, cette reconnaissance est une naissance qui révèle l'Amour autrement dit soi, mais d'une unique manière. C'est la naissance d'un multiple de l'Unité, d'un point de vue de cette Unité, d'un être de Lumière. 

Les êtres de Lumière existent, ils forment ensemble un réseau d'êtres réalisés spirituellement, tous en union du cœur, certains de ces êtres sont présents en l'Humanité actuellement pour apporter leur aide et purifier le plan d'incarnation de par leur simple présence. 

 

De l'inconscience à la Conscience est aussi une question de taux vibratoire, car un environnement vibratoire bas, qu'il soit relatif au corps physique ou au lieu d'incarnation directement, ne va pas être favorable à cet éveil intérieur. Un environnement vibratoire bas peut être crée de par différents facteurs, comme l'ambiance générale (comportement) des êtres qui le constitue, une réelle absence de pratique intérieure ou dit autrement spirituelle, des perturbations liées aux ondes de basse fréquence, une nourriture et des moyens de guérisons dénaturés, des pratiques qui vont à l'encontre de l'Unité, du respect de la nature ou qui ont tendance à ne pas accorder de réelle importance à l'Amour quelle que soit sa forme. 

Un environnement vibratoire bas est un environnement où la joie est plus difficilement ressentie, où un certain mal être peut se faire ressentir et où il devient parfois difficile d'y mener une vie correcte. 

C'est un monde qui manque d'Âme, sans véritable Lumière, et un monde sans Lumière, c'est un monde qui est terne et dont la beauté potentielle n'est pas révélée, à l'image du Soleil qui sublime toute chose et qui met de bonne humeur, lorsque celui-ci se retrouve voilé par une épaisse couche de grisaille, tout devient subitement si terne, le moral n'est potentiellement pas le même et rien de ce qui est n'est mis en valeur. 
La Lumière révèle la beauté de ce qui est, elle éclaire en même temps les parts d'ombre existantes, rien n'échappe à la Lumière qui éclaire et révèle à la Conscience de chacun.
Des pratiques vibratoires existent, elles permettent d'aider à s'éveiller à sa véritable nature, c'est un processus qui a pour objectif d'aider à révéler l'Unité de toute chose, soi en tant que Conscience. 
Quand on se révèle ainsi, plus rien n'a besoin d'être recherché, pas même le savoir, car tout nous est inclus, tout ce qui est, il suffit simplement de se reconnaître, bien que d'un point de vue relatif cela demande tout de même un certain travail en réalité. 

 

En voici quelques unes :
- La politesse, la gentillesse et le service désintéressé envers autrui +++
- Avoir des projets qui suscitent de la joie sans contraindre autrui

- La prière et la méditation 
- Entreprendre une activité créative

- La présence ou la simple vue (photo ou en vrai) d'un être réalisé spirituellement

- Parler d'Amour

- Manifester de l'Amour pour la Création, soi-même, son corps, la nature, les autres +++

- Travailler sur soi-même avec authenticité et sincérité

- Manifester de l'intérêt quant à connaître l'Amour, la réalité profonde des choses 

- Cultiver l'Unité du cœur au-delà de toutes croyances

- Être en symbiose avec la nature, la contempler, la respecter
- Pratiquer la Gratitude +++
- Manger et se guérir naturellement tant que possible
- Écouter avec attention les précieux conseils des Sages
- S'abandonner avec confiance au principe divin
- Exprimer et cultiver la beauté du cœur
- Partager avec cœur +++

- Être dans l'accueil et l'acceptation, le non-jugement et la compréhension

- Cultiver l'Intelligence du cœur, chercher la racine du problème

- Respecter les choix de vie de chacun

- Cultiver la bienveillance, la compassion, veiller sur autrui

- Entretenir la droiture, le calme, la simplicité, la clarté d'esprit

- Pratiquer l'humour et le second degré
- Savoir se contenter, être joyeux

- Être en capacité de reconnaître ses failles, savoir se remettre en question, apprendre de ses erreurs pour            grandir et évoluer. +++

- Pardonner aux autres et à soi-même pour se délivrer et avancer +++

- Encourager, souhaiter du bien à chacun

- Cultiver l'humilité.

Toutes ces pratiques ont une haute vibration, ce sont des pratiques puissantes qui forment globalement la voie positive et qui permettent à chacun d'évoluer intérieurement dans cette voie.
Ces pratiques permettent de rester centré dans le cœur et de ne pas dériver vers des mécanismes égocentriques, qui peuvent être encore présents en l'être.
Ces mécanismes vont se nettoyer au fur et à mesure du chemin, ils vont possiblement remonter durant celui-ci, le déploiement progressif de la Lumière va les faire remonter afin qu'ils sortent une bonne fois pour toutes. 
Il est possible que cela soit parfois un travail intense intérieurement, qui demande une certaine discipline ainsi que de rester ancré dans la neutralité de la Conscience, mais la résultat final vaut largement le coup, en effet, c'est la liberté et la plénitude infinie qui attend l'être au bout du tunnel. 

La voie positive n'est ainsi pas seulement qu'une question de prière ou de méditation, c'est tout un ensemble de pratiques qui rend possible l'évolution en réalité, c'est tout un ensemble de valeurs qui vibrent et qui sont cultivées à travers ce chemin, toutes ces pratiques ont un pouvoir transformateur profond. 

En même temps, le simple accueil du principe absolu, autrement dit de l'Amour, permet de guérir et de réparer, cet accueil offre une profonde guérison intérieure, une guérison durable et absolue.
L'Amour, qui est immobilité par nature, offre aussi une stabilité solide, une base permanente à partir de laquelle la vie va pouvoir être vécue et en laquelle les distorsions vont pouvoir se résorber. 
C'est en quelque sorte un double travail, un où il suffit simplement d'être dans l'accueil et un autre où l'action permet d'offrir de nouvelles perspectives d'évolution. 
Ces deux manières d'aborder les choses correspondent à la double nature de la réalité, qui est repos et mouvement, cela permet l'intégration de ces deux aspects de la réalité et ainsi la naissance d'une Source de celle-ci.

Qu'il peut être déstabilisant de s'éveiller actuellement, car l'Humanité a globalement vécu tant d'années dans l'ignorance et dans une profonde rationalisation des choses, même les contrées où la spiritualité est plus présente n'auront pas été totalement épargné par ce fait. 
Les sociétés occidentales auront globalement été dans le sens d'une éducation qui n'inclut pas en celle-ci de principe divin, d'un principe d'Âme ou de Conscience. 

L'éveil de l'Âme que connaît un certain nombre d'êtres actuellement peut être perturbant, n'étant pas encore totalement dans une claire compréhension de qui est en train de leur arriver. 

Ce qui arrive est en réalité relativement simple, c'est tout simplement l'éveil de Soi-même en sa véritable nature, c'est le réveil de la Lumière intérieure qui commence à bousculer les systèmes de croyances. 

D'une manière évidente, cela peut être perturbant, car les croyances de beaucoup d'êtres ne laissaient jusqu'ici supposer aucune possibilité de l'existence d'un tel principe, étant habitué à croire d'être un corps physique qui n'a qu'une seule vie et qui s'apprête à mourir pour toujours. 

La Conscience s'éveille et l'être commence à comprendre qu'il n'est tout simplement pas ce qu'il croyait être, qu'il existe un principe au-delà du corps physique qui le détermine et qui est lui-même, que ce principe a pris corps pour l'expérience. 

L'être est ainsi fondamentalement divin, il est sacré en sa véritable nature, tous les événements qui surviennent à travers l'expérience Humaine ne peuvent le toucher en réalité, il est au-delà et inaltérable. 

Cet éveil est ainsi l'opportunité d'aller vers Soi, de se reconnaître, c'est une main tendue afin de s'échapper des terres arides de l'inconscience. 

Le Divin est Conscience, toute pratique spirituelle a pour but en réalité de renouer avec cela, avec cette conscience d'Unité, c'est en devenant conscient de soi-même qu'il est possible de renouer avec le sens, avec l'Eden, avec la boussole en son cœur qui est guide. 

La chose la plus sacrée et importante qui soi est de se reconnaître, c'est de cheminer vers cette connaissance de la réalité, tout le reste vient après naturellement, tout est donné infiniment. 

Dans la Création de l'Amour, il n'y a rien de plus beau qu'un être qui aide les autres à cela, c'est-à-dire à se retrouver essentiellement, c'est un acte d'Amour pour les autres point de vue de la réalité encore inconscient de leur véritable nature, celui qui guide vers la réalité est or pur, il est précieux pour le Créateur. 

Dans un monde si porté sur la raison, il est un instant difficile de s'imaginer que ce que nous vivons est fondamentalement une expérience divine, de croire que lorsque nous faisons nos courses dans le supermarché du coin, nous nous trouvons en réalité dans le grand jeu divin de la Conscience.

La raison a été tellement cultivé à l'extrême sur la planète Terre que la magie de l'Amour semble quasiment inexistante voire éteinte, bien qu'à vrai dire il suffise parfois d'une seule étincelle pour raviver la flamme. 

La raison est importante, car les événements propre à l'aspect relatif de la réalité peuvent s'expliquer d'une manière tout à fait rationnelle comme le fait la science par exemple.
Cependant, sans l'irrationnel, sans l'aspect spirituel et absolu de la réalité, l'approche de la réalité est incomplète, c'est d'ailleurs pour cette raison que spiritualité et science ne sont pas a séparer mais à unifier, l'un ne va pas sans l'autre, ces deux aspects doivent nécessairement collaborer ensemble pour une compréhension plus globale de la réalité. 

D'une manière évidente, il y a un équilibre parfait qui existe entre l'aspect irrationnel et rationnel de la réalité, cet équilibre se construit progressivement, à mesure que l'être chemine vers sa propre naissance. 

La peur est une des raisons pour laquelle les êtres peuvent se mettre à cultiver la raison à l'extrême, la peur du Divin n'est celle que de soi-même au fond, ainsi les êtres cherchent parfois inconsciemment à fuir ce qu'ils sont vraiment, en se confortant dans des idées beaucoup plus rationnelles de la réalité et de ce qu'ils sont.

Cependant, les temps ne sont plus à l'inquiétude et à la peur de soi, mais à sa découverte joyeuse, au bonheur des retrouvailles, il est désormais l'heure de renouer avec sa véritable nature, qui est au-delà de tous conditionnements, de toutes idées mentales, de tous déguisements, de toutes croyances. 

L'être Humain a globalement vécu tant d'années de déconnexion, tant d'années a expérimenter une profonde léthargie et inconscience, ces temps d'éveil des consciences sont des temps bénis et joyeux pour l'Humanité, ce sont des temps de délivrance et d'émancipation intérieure par le fait de renouer avec son essence véritable.

L'émancipation intérieure est nécessaire car cela permet de retrouver une réelle souveraineté et ainsi de ne plus dépendre de circonstances extérieures ni même d'être impactées par celles-ci.

En vivant du point de vue de sa véritable nature, les expériences de vie sont incarnées et donc vécues au présent, il n'y a plus de personne ici pour être impacté par quoi que ce soit, l'être a incarné directement le mouvement de la vie. Qui plus est, étant devenu une Source de l'Amour, toute la joie, la liberté, la paix, la grâce, est vécue d'une manière absolue et infinie, peut importe les circonstances extérieures, qu'elles soient favorables ou non à la joie ou encore à la paix.
Comme l'Amour est tout cela par nature, tout cela est vécu en permanence car incarné. Renouer avec sa véritable nature c'est aussi s'ouvrir progressivement à tout cela, à tout ce que l'Amour offre infiniment, et c'est souvent une des motivations qui pousse les individus à rechercher davantage le divin. 

Le début d'éveil et de joie ressentie en son cœur peut suffire pour donner un élan de motivation afin de prendre ce chemin de l'éveil progressif à sa véritable nature. 

La spiritualité n'est alors plus perçue comme un calvaire ou une contrainte, comme cela pouvait être le cas auparavant, elle devient au contraire un moyen de renouer avec tout cela, ce début d'éveil à sa véritable nature redonne le sens véritable de la spiritualité, qui est de se reconnaître en tant que cette Unité, de vivre en tant que cet Amour d'une unique manière ainsi que de jouir des qualités qui lui sont propres. 

La souveraineté est alors possible car la nature véritable de l'être n'est pas soumise aux circonstances du monde, elle est au-delà et libre, elle est sacrée, autrement dit inviolable.
Il pourrait être dit que cette période de cheminement intérieur revient à la construction de sa propre indépendance, en devenant sa propre Source infinie d'Amour. 

En se révélant à lui-même l'être inspire les autres à se reconnaître à leur tour et participe ainsi à révéler l'Unité en toute chose, à rétablir l'ordre Divin ainsi que l'harmonie dans le plan d'incarnation. 

Le passage dans le centre énergétique du cœur est un cap que l'être passe et qui l'amène à reconnaître ce qu'il est vraiment. C'est un passage qui nécessite des remises en question, de dépasser ses croyances limitantes de la réalité, cela peut être difficile, du fait de l'habitude de l'identification, toutes ces remises en question vont s'effectuer progressivement, à mesure du cheminement l'être gagnera naturellement une plus grande confiance et compréhension de la réalité.
L'abandon des croyances s'effectue à mesure que le corps de Singularité ou de Lumière se construit, c'est en quelque-sorte une transition douce où le corps de Lumière remplace progressivement le corps de croyances et redonne ainsi une nouvelle stabilité qui autrefois était donnée par ces croyances.

Le corps de croyances n'est pas authentique, il joue un rôle temporaire avant la naissance de l'être de Lumière, il permet la croyance d'exister avant la révélation de son existence. 

La foi est un pilier dans cette voie de reconnaissance, car c'est notamment grâce à la foi qu'il est possible de dépasser ses croyances, les croyances agissent comme un intermédiaire qui empêche de vivre la réalité directement, leur culture ne permet pas de vivre l'ouverture sur la réalité et la liberté qui en découle, elles produisent l'effet contraire en maintenant l'être dans une certaine prison intérieure, une certaine limitation ainsi que dans une certaine "séparation" de la réalité. 
Tant que l'être continue d'alimenter ses croyances plutôt que de s'ouvrir directement à la réalité, il stagne dans des distorsions de cette même réalité, de l'Amour. 

L'histoire de l'Humanité est un exemple pour ce qui est de faire des choix à partir de croyances, certaines conséquences difficiles qui en découle sont directement liées au fait de certaines de ces croyances auxquelles les individus s'identifient et jusqu'où ils finissent même parfois par ne faire plus qu'un avec celles-ci.

S'ouvrir à la réalité permet de renouer avec l'Unité et la conscience qui lui est propre, et ainsi de sortir progressivement de l'environnement confus et divisé laissé par les croyances. 

C'est un retour aux principes universels autrement dit du cœur, à partir desquels une véritable fraternité peut se construire et donc en même temps un cadre de vie qui soit sain et favorable à l'évolution.

 

Renouer avec sa véritable nature, c'est aussi renouer avec la beauté que chacun est au fond, cette beauté étant souvent camouflée si ce n'est gâchée par des artifices, cela ne permet pas de la révéler vraiment, dans son naturelle et sa simplicité. Lorsque un être cultive la beauté, il ne fait qu'honorer ce qu'il est vraiment, il se rapproche davantage de qu'il peut réellement représenter.
Mettre du cœur et de la beauté c'est nourrir l'Âme, c'est vibrer l'Amour, c'est s'élever vers les Cieux, et s'élever c'est s'incarner davantage, et plus l'être incarne le divin qu'il est vraiment, plus il devient beau et se sublime, plus son regard devient pur et profond. 
Dans l'histoire de l'Humanité, la beauté a été exprimé sous de nombreuses formes, comme à travers la musique, des poèmes, des spiritualités, des paroles ou actes d'Amour, des regards et des sourires, ou bien encore à travers les arts...

La beauté vibre car elle appartient à l'Amour, elle lui est propre, elle caractérise le principe divin, l'expression de celle-ci est une pratique en spiritualité, elle aide à se reconnecter à l'Amour et à s'éveiller progressivement à sa véritable nature, elle touche au cœur et peut émouvoir, elle touche les êtres sensibles et les ramènent directement à ce qu'ils sont vraiment.

Ce monde a souvent manqué d'Amour et donc de beauté, mais le si peu que cette beauté s'est manifestée, cela a profondément marqué et suffit pour nourrir les cœurs, cela a été directement reconnu comme étant ce qu'il y a de plus authentique et de plus véritable.

Cultiver la beauté revient ainsi à cultiver l'Âme, c'est cultiver ce que nous sommes vraiment, jusqu'à finir par incarner totalement cette beauté et la partager aux autres de par des présences, des actes, des regards ou des paroles afin qu'eux aussi puissent goûter un tant soit peu à cette beauté, cela jusqu'à ce que ceux-ci soient en mesure de la devenir à leur tour. 

Je vous propose une petite méditation audio en bonus : 

Avec Amour.
Maxime. 

Méditation guidéeMaxime
00:00 / 09:58